Seven Sisters Minyma Inmaku

Michelle Butler Nakamarra

Acrylique sur toile

92 x 120 cm

2019

Prix :
1000 < 3000€

Seven Sisters Minyma Inmaku

Michelle a commencé à peindre au début de son adolescence avec ses grands-mères. Ses rêves ou Tjukurrpa, décrivent les sites situés autour de Tjukurla, Mimili et Patjar associés à des cérémonies féminines dénommées Minyma Inmaku (Cérémonies féminines).

Un grand nombre des trous sacrés dans la roche de cette région demeurent des sites de cérémonie importants pour les personnes qui mènent encore une vie semi-traditionnelle dans leur pays d’origine. La capacité de Michelle à produire des dessins traditionnels associés à des récits de création témoigne de son engagement à apprendre et à préserver ces éléments importants de la culture autochtone.

Les oeuvres de Michelle sont très spontanées et instinctives; ils montrent le paysage, la flore et la faune.

 

“Kapi” est le mot utilisé pour désigner l’eau. Ce tableau représente les sites de cérémonie associés au pays de Michelle. Ces endroits constituent une source importante d’eau douce pour les habitants du désert occidental. La célébration de ces sites est une reconnaissance d’activités ancestrales appelées «tjukurrpa». Les séries de cercles concentriques reliées représentent les emplacements importants utilisés pour les sites de cérémonie. Les motifs superposés de la peinture représentent les caractéristiques physiques du paysage. Cela inclut le pays des collines de sable (tali) et les lits de criques et les bassins de ruisseaux (puli) (puli), ainsi que les ravins de chasse qui sont chassés et collectés lors du déplacement d’une source d’eau à une autre.

Arts d’Australie – Peinture des aborigènes d’Australie – Galerie exposition / vente

 

Comments: Michelle began to learn painting in her early teens with her Grandmothers.  Her dreamings or Tjukurrpa, depict the sites located around Tjukurla, Mimili and Patjar  associated with women’s ceremonies referred to as Minyma Inmaku (Women’s Ceremonies)

Many of the sacred rock holes in the region remain as important ceremony sites for the people that still live a semi traditional life in their homelands. Michelle’s ability to produce traditional designs associated with creation stories demonstrates her commitment to learning and preserving these important elements of aboriginal culture.

Michelle’s paintings are very spontaneous and instinctual; they show the landscape, flora and fauna.

“Kapi” is the word used to refer to water. This painting depicts the ceremony sites associated with Michelle’s country.  These locations are an important source of freshwater for the people of the Western Desert. The celebration of these sites is in recognition of ancestral activities referred to as “tjukurrpa”. The linked series of concentric circles represent significant locations used for ceremony sites. The overlay patterns of the painting represent the physical features of the landscape. This includes the sand-hill country (tali) and the rocky outcrops (puli) creek beds and soaks as well as bush tucker that is hunted and collected whilst moving from one water source to the next.