Tnorala Gosse Bluff

Australie Peinture

Tnorala  Gosse Bluff

J’apprécie particulièrement ce site car il très riche sur le plan énergétique. Un lieu magique pour se ressourcer, mais les Aborigènes en parlent mieux que quiconque. Ils savaient bien avant nous que ce lieu correspondait à la chute d’une météorite. Ce n’est que dans les années 80/90 avec l’amélioration des imageries satellites que l’homme « moderne » a confirmé que cette montagne était bien un cratère de météorite.

Nous arrivons par la Mereenie Loop Road depuis Kings Canyon. Cette piste traverse des territoires aborigènes, il est donc nécessaire d’acquérir un « pass » qui peut être acheté en quittant Kings Canyon.

 

Mereenie Loop Road

Mereenie Loop Road

 

Tnorala Gosse Bluff

La « montagne » vue de loin

Ce cratère météoritique fait 5km de diamètre sur une hauteur de 100m. Il se situe à environ 160km d’Alice Springs. En observant le paysage autour, il est à noter que la végétation a un peu changé. Certains arbres me sont totalement inconnus comme ce dernier :

Tnorala

Tnorala – Gosse Bluff

Puis nous nous approchons pour entrer dans le cratère :

arrivée vers le site

Tnorala – Gosse Bluff

ULURU (page 9)

La légende des Aborigènes :

légende de Tnorala

La légende de Tnorala Gosse Bluff ou « le temps du rêve »

Quand on sait que la théorie de la « Panspermie » est largement majoritaire pour l’apparition de la vie sur terre, cette légende en est la clé aborigène !

traduction : « dans le Temps du rêve » un groupe important de femmes dansait à travers le ciel et à travers la Voie Lactée. Ces étoiles prenaient des formes féminines. Au cours d’une cérémonie de danse (danse des femmes de la Voie Lactée), une mère déposa son enfant dans son « turna », un berceau en bois (ressemblant à un plat en bois). Ce berceau fut renversé durant la cérémonie et il tomba sur terre. Le bébé tomba au sol et le « turna » le recouvrit. A l’endroit où il s’est écrasé, les rochers furent déplacés et formèrent le cratère qui est encore visible aujourd’hui, le cratère de Tnorala. Le bébé Voie Lactée fut recouvert de sable et caché. La mère, telle une étoile du matin, le père, tel une étoile du soir sont toujours à la recherche de leur bébé.

 

Références : Wikipedia ici

Publié le 9 février 2017